Témoignage de Misha

Témoignages

23 mai 2023

Temps de lecture : 3 mins

“J’ai compris que la retraite pouvait être la source de certaines révélations”

Depuis combien de temps t’intéresses-tu aux psychédéliques ?

Très peu de temps ! À vrai dire, j’avais toujours pensé que les psychédéliques étaient néfastes, un engrenage vers l’addiction et les problèmes. C’est d’ailleurs pour ça que je n’en ai jamais essayé aucun.
En fait, je ne m’y intéressais pas du tout jusqu’à ce que j’en parle avec Arnaud (fondateur de Tangerine Retreat). À peine une semaine après, je commençais à lire un livre sur le sujet et à me renseigner sur les retraites à psilocybine.

J’ai pas mal étudié des articles et des vidéos sur Youtube à propos de la psilocybine. J’ai consulté Wikipédia, lu des livres et parlé à des personnes qui l’avaient essayée. Au bout d’un moment, j’ai compris que ça n’était pas dangereux pour moi et que ça pouvait être la source de certaines révélations et de choses positives pour moi.

As-tu déjà été traité pour des symptômes d’anxiété ?

Je n’ai jamais été suivi à ce sujet, mais ça n’est pas quelque chose d’inconnu pour autant. De temps à autres, il m’arrive de me sentir prisonnier de certaines situations ou impuissant. J’ai toujours accusé mon enfance difficile ou mes proches d’être responsables de ces émotions. Avec la psilocybine, l’idée c’était d’aller plus loin que cet état de fait.

C’est pour aller plus loin que tu as essayé la psilocybine pour la première fois ?

Comme tout le monde, peut-être, je voulais une aide pour trouver des réponses en moi ou corriger mes failles. J’avais très envie de découvrir des conseils ou des idées pour vivre mieux et comprendre ce qui est important pour moi comme ce qui ne l’est pas.

“Ca m’a rassuré sur le fait qu’il allait bien après son voyage psychédélique”

Qu’est-ce qui t’a décidé à sauter le pas de la retraite psychédélique ?

J’ai passé un moment avec Arnaud au cours duquel il m’a décrit sa propre expérience et ses impressions. Il revenait lui-même d’une retraite aux Pays-Bas et ça m’a rassuré sur le fait qu’il allait bien et que ça n’était pas une escroquerie.

Mais plus j’écoutais Arnaud, plus sa vision de la manière dont nous pouvions travailler sur nous-mêmes me parlait ! Je partageais largement son point de vue sur l’impact des traumatismes infantiles ou sur la dilution de nos émotions inconscientes à cause du stress ou de l’anxiété. Cet échange m’a donné le sentiment que la retraite pouvait être une bonne direction pour avancer.

Peux-tu nous parler de ton expérience de la retraite ?

Vraiment positive. Ce n’était pas du tout ce que j’avais imaginé. L’effet principal que je ressens, c’est que je commence à identifier et accepter ce qui se passe dans ma vie. Je sens que j’ai plus d’emprise sur les choses, que je peux les gérer.

Dirais-tu que ton anxiété a baissé depuis ?

Oui, vraiment. Je trouve une forme d’acceptation.

Les personnes qui ont essayé la psilocybine disent souvent que ça a été le moment clé de leur vie. Qu’en penses-tu ?

C’est indéniablement une expérience marquante. Je suis complètement prêt à la recommander ! Jusqu’à maintenant je n’ai jamais rien essayé qui me procure un tel regain d’énergie ou une telle compréhension de moi-même.

“La psilocybine, c’est un peu comme un vieux sage retiré dans la forêt”

Est-ce que la psilocybine a changé tes relations avec les gens ?

Oui, mes relations se sont améliorées. Depuis mon retour, il y a 3 semaines, je prends plus de plaisir à être en compagnie des autres. Rien que le fait d’être à proximité, même sans parler, est la source d’un vrai bien-être. Avant ça, j’étais tout le temps dans l’angoisse du jugement. Maintenant, je les crains moins et c’est plus facile d’être moi-même.

C’est comme si j’avais mis les pieds dans un monde beaucoup moins menaçant… mais en fait c’est juste mon regard qui a changé !

Tu penses en consommer à nouveau?

Pas obligatoirement, mais pourquoi pas… Pour moi, la psilocybine est un peu comme un vieux sage retiré dans la forêt. J’ai de formidables conversations avec lui, il a toujours la réponse à mes questions et j’aurai sans doute besoin de le rencontrer à nouveau, un jour.

En même temps, je sais que ce serait illusoire d’aller le voir trop souvent car j’ai besoin de temps pour mettre ses réponses en application et trouver de nouvelles questions à lui poser.

Par Tangerine Retreat.