Que sont les truffes magiques ?

Truffes, champis et autres

14 avril 2023

Temps de lecture : 10 mins

Truffes magiques vs champignons

Lorsque que l’on parle de psilocybine, on distingue les champignons magiques et les truffes magiques. Cette différence a deux raisons : légale et physiologique. Elle existe d’abord parce que seules les truffes de psilocybine sont autorisées dans les retraites psychédéliques aux Pays-Bas. Par ailleurs, ce ne sont pas les mêmes étapes de la croissance d’un champignon, ce qui nécessite de pouvoir les nommer de manière distincte. Toutefois, elles correspondent toutes deux à la même espèce : le psilocybe, comme psilocybe tampanensis ou psilocybe cubensis.

Les truffes magiques ont été utilisées pendant des milliers d’années dans des cérémonies chamaniques à des fins spirituelles et rituelles par certaines cultures indigènes d’Amérique centrale et du Sud (comme pour l’Ayahuasca). De nos jours, ces psychotropes sont souvent consommés à des fins récréatives, d’exploration personnelle même pour le thérapie dans les pays où cela est légal.

Sont-elles identiques aux truffes gastronomiques ?

Non, les truffes magiques ne sont pas identiques aux truffes culinaires. Il est important de ne pas confondre les truffes hallucinogènes avec les truffes noires ou blanches comestibles. Dans le langage courant, lorsque l’on parle de truffe, c’est pour désigner la truffe alimentaire qui appartient biologiquement au genre tuber.

Les truffes culinaires sont des champignons souterrains très prisés pour leur saveur intense et leur arôme distinctif, proche de l’umami japonais (une saveur charnue et salée profonde et savoureuse). Leur utilisation a été popularisée par des chefs français comme Paul Bocuse ou Michel Rostang mais elles n’ont rien à voir avec la truffe de psilocybine dont l’intérêt n’est pas particulièrement gustatif.

Les truffes de champignons magiques, en revanche, ne sont pas véritablement des truffes. On utilise ce terme à cause de leur forme ovoïde et de leur nature souterraine. En fait, il s’agit du sclérote : une forme végétative utilisée par le champignon lorsque les conditions naturelles deviennent difficiles, comme en hiver. Il conserve ses nutriments dans cette excroissance destinée à l’hibernation avant de repousser au printemps suivant. Au même titre que le champignon magique ou que son mycélium, elle contient les substances psychoactives qui peuvent influencer la perception, l’humeur et la pensée.

Que sont la psilocybine et la psilocine ?

La psilocybine et la psilocine sont deux composés chimiques qui modifient temporairement le fonctionnement des neurones. Elles sont présentes dans les truffes magiques et d’autres champignons hallucinogènes.

La psilocybine est ce qu’on appelle un précurseur de la psilocine. Dans le corps humain, la psilocybine se transforme donc en psilocine sous l’effet de phosphates naturellement présents dans notre corps.

Dans l’organisme, elles agissent sur les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau. La molécule va donc tromper ces récepteurs, impliqués dans les fonctions cognitives de la perception, de l’humeur et de la réflexion, pour produire un voyage psychédélique. Son effet peut varier considérablement en fonction de la quantité consommée, de la variété de champignons et de l’état mental de la personne qui les consomme.

Quelle est la différence entre les champignons magiques et les truffes magiques ?

Les truffes magiques et les champignons magiques sont tous deux des psilocybes, ou psilos, mais à deux stades différents de leur développement. Ils contiennent des composés chimiques identiques.

Les différences importantes entre ces deux types de champignons relèvent de l’apparence, de la teneur en psilocybine et de la législation.

Tout d’abord, les truffes magiques sont souterraines et possèdent une apparence similaire à celle d’une boule de terre. De leur côté, les champignons magiques ont la forme caractéristique des champignons forestiers avec un chapeau et une tige.

Ensuite, les truffes magiques contiennent généralement une quantité moins élevée de psilocybine que les champignons magiques. Leur effet peut être moins intense, plus subtil et plus facile à encadrer (selon la quantité consommée et la variété choisie). Les effets indésirables sont aussi nettement moins marqués lors de l’ingestion de truffes.

Pourquoi choisir les truffes ?

De par leur teneur en psilocybine plus faible, les truffes magiques sont plus faciles à doser et entraînent des voyages psychédéliques moins radicaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que la législation sur les truffes magiques est plus souple dans certains pays comme les Pays-Bas. Les truffes magiques y sont légales tandis que les champignons magiques sont interdits. Il existe toutefois encore une majorité d’endroits du monde où les deux sont illégaux.

Par ailleurs, les truffes magiques ont une texture plus douce et plus facile à mâcher que les champignons. Elles sont donc un peu plus agréables à consommer.

Où trouve t-on les truffes de psilocybine ?

On les trouve dans différents pays à travers le monde, à la fois en Europe, en Asie et en Amérique, mais elles sont le plus souvent associées aux Pays-Bas.

Au niveau local, les truffes à psilocybine effectuent leur croissance sous terre dans les mêmes habitats que leurs cousins champignons. À la lisière des forêts, elles poussent en relation symbiotique avec certains types de plantes, tels que des herbes et des céréales, dans des zones humides et ombragées.

Quels sont les effets des truffes magiques ?

Lors d’un voyage psychédélique, on recense des modifications temporaires du fonctionnement du système nerveux qui durent de 4 à 6 heures et qui peuvent varier d’un consommateur à l’autre.

Certains consommateurs relatent une sensation d’ivresse accompagnée d’une euphorie quand d’autres témoignent d’une impression de connexion avec des entités divines. Dans les faits, la molécule provoque un bouleversement cognitif et une grande réceptivité émotionnelle qui casse les barrières psychologiques.

Les effets psychédéliques des truffes

Dans la plupart de voyages psychédéliques, l’activité cérébrale est amplifiée. En conséquence, les témoignages recensent plusieurs des manifestations suivantes :

  • Une altération de la perception sensorielle. Hallucinations visuelles impliquant des formes, et des couleurs, ou auditives ou tactiles (impression de sensations physiques) ;
  • Une augmentation de la sensibilité émotionnelle. Les émotions vécues ou imaginées sont plus fortes et l’utilisateur ressent une connexion accrue avec lui-même ou avec les autres ;
  • Des changements d’humeur rapides, tels que l’euphorie ou l’anxiété ;
  • Des changements dans la pensée et la conscience. Les consommateurs peuvent avoir une pensée plus créative et des réflexions plus profondes sur la vie et sur eux-mêmes.

Parfois, les truffes de psilocybine peuvent avoir des effets imprévisibles et peuvent causer des réactions négatives chez certaines personnes, notamment des crises d’angoisse, de paranoïa ou des épisodes psychotiques. Les personnes ayant des antécédents de troubles mentaux ou de troubles psychiatriques devraient éviter de consommer des truffes de psilocybine.

Les truffes de psilocybine sont-elles thérapeutiques ?

À l’heure actuelle, les truffes à psilocybine ne sont reconnues par l’OMS ni par aucune organisation internationale comme présentant un potentiel bénéfice thérapeutique.

Néanmoins, le principe même de la recherche scientifique est de pousser les investigations au-delà des acquis pour continuer à trouver des traitements plus efficaces. C’est pourquoi les truffes à psilocybine font l’objet d’une recherche scientifique croissante.

Plusieurs chercheurs espèrent démontrer leur potentiel thérapeutique dans le traitement de divers troubles mentaux, notamment la dépression, l’anxiété, le syndrome de stress post-traumatique, les troubles du sommeil et la dépendance alcoolique. À l’heure où nous écrivons ces lignes, des études ont déjà conclu que les composés actifs des truffes de champignons magiques pourraient aider à restructurer les schémas de pensée négatifs, à améliorer l’humeur et à augmenter la qualité de vie des patients souffrant de ces difficultés. Elles se montreraient, par exemple, au moins aussi efficaces que les traitements antidépresseurs chez certains patients.

Les thérapies assistées

On suppose aussi que les séances de psychothérapie des individus dépressifs seraient plus efficace ou plus intense grâce à la plasticité neuronale induite par la psilocybine. L’Australie a, par exemple, légalisé la thérapie assistée par psilocybine ainsi que par MDMA.

Cependant, la recherche sur l’utilisation thérapeutique des truffes à psilocybine est relativement récente. Il faudra très certainement beaucoup d’autres études à ce sujet pour évaluer pleinement leur efficacité, leur sécurité et leur utilisation optimale.

Les champignons magiques, une solution contre la dépression ?

La dépression est un trouble psychologique qui touche près de 4% de la population mondiale. Elle peut être transitoire ou durable et nécessite un encadrement thérapeutique.

Malheureusement, il arrive que les traitements médicamenteux ne suffisent pas à soigner les patients qui en souffrent. C’est pour cela que les recherches pour soigner la dépression continuent aujourd’hui et que la question de la psilocybine est à l’étude, puisqu’elle agit sur certains neurotransmetteurs et donc possiblement sur l’humeur et l’état émotionnel.

Des études récentes ont montré que la psilocybine peut avoir des effets bénéfiques pour traiter la dépression, en particulier chez les patients atteints de dépression résistante au traitement médicamenteux classique. Dans une étude de 2021 sur les patients souffrant de trouble dépressif majeur, 57% des participants ayant reçu deux doses élevées de psilocybine ont témoigné d’une disparition totale de leurs symptômes à la fin des six semaines de protocole. De l’autre côté, 28% des patients du groupe témoin ont relaté un effet similaire.

Les recherches sur le sujet continuent et davantage d’études seront nécessaires pour évaluer autant l’efficacité que la sécurité de la psilocybine pour traiter la dépression.

Quand éviter la consommation de truffes magiques ?

La consommation de psychédélique est un choix très personnel. Il y a donc certaines situations où il vaut mieux s’abstenir de se confronter aux effets secondaires des truffes.

Avant de se lancer, il est important de bien réfléchir et de ne tenter l’expérience que lorsqu’on est sûr d’être prêt. Dans l’absolu, il faut éviter de prendre de la psilocybine sous l’incitation ou la contrainte. Cela doit rester une démarche intime pour laquelle on a identifié ses propres motivations. Il existe heureusement d’autres façons d’améliorer son bien-être pour les personnes qui ne seraient pas prêtes ou pas intéressées par une telle expérience.

En termes de santé, les truffes de psilocybine sont considérées comme relativement sûres et accessibles à la plupart des gens. Néanmoins, elles peuvent avoir des effets imprévisibles sur la santé mentale et physique, surtout si elles sont consommées en trop grandes quantités ou dans un environnement inapproprié (stressant, inconfortable, trop stimulant). C’est justement pour cela que les retraites psychédéliques ont vocation à apporter la supervision d’un professionnel qualifié et dans un environnement contrôlé.

Par ailleurs, les psychédéliques se marient mal avec les drogues ou l’alcool.

Une recommandation : la prudence

Les professionnels de santé et du milieu des psychédéliques ont émis un certain nombre de contre-indications. Par exemple, les personnes atteintes de troubles mentaux ou psychiatriques préexistants (antécédents de schizophrénie) devraient éviter de prendre des truffes de psilocybine. Il en va de même pour les femmes enceintes et les personnes souffrant d’hypertension artérielle non-traitée ou d’insuffisance rénale grave. C’est aussi le cas pour les patients suivant un traitement antidépresseur de type ISRS qui ne peuvent pas le combiner avec la molécule psychoactive. L’arrêt d’une telle prescription nécessite un sevrage et un suivi médical (généraliste, psychiatre ou neurologue).

Pour finir, il faut se dispenser de tenter l’expérience quand on se situe dans un pays où les truffes sont illégales. Leur possession ou leur consommation peut entraîner des sanctions.

À quoi ressemble un trip sous psilocybine ?

Difficile d’apporter une réponse universelle à ce sujet car chacun est susceptible d’avoir une expérience différente. L’état émotionnel de la personne, son parcours de vie ou son expérience préalable avec les psychédéliques vont grandement influencer le voyage spirituel.

Quoi qu’il en soit, la rapport au temps change, sous l’effet des psychédéliques. Les événements peuvent sembler se produire plus rapidement ou plus lentement que la normale. Le voyage peut ressembler à un rêve avec des concepts personnels ou des personnes connues, des parents, des amis voire même des célébrités ou des personnages de fiction.

Comme dans un rêve, certaines phases peuvent être désagréables et d’autres profondément mystiques et révélatrices. Au cours de son action, la psilocybine peut induire un état d’euphorie, de joie et de grande communion avec la nature ou avec l’univers. Le consommateur peut ressentir une vive émotion à l’égard de la beauté du monde ou de la profondeur de la vie, transcendant sa compréhension du monde. Cet effet de transcendance peut marquer durablement l’esprit de la personne, même une fois que les effets de la psilocybine sont dissipés.

Quel effet la psilocybine a-t-elle sur le cerveau ?

Pour le moment, l’action des truffes de psilocybine au niveau neurologique est encore mal connu. Néanmoins, l’effet de transcendance constaté durant le voyage psychédélique peut marquer durablement l’esprit de la personne, même une fois que les effets de la psilocybine sont dissipés. Après une retraite, par exemple, cette sensation de communion avec l’environnement peut perdurer pendant plusieurs mois. C’est d’ailleurs pour cette raison que la psilocybine est étudiée dans le cadre de traitements sur la dépression ou l’anxiété.

Mélanger les truffes magiques avec d’autres substances

Il existe plusieurs recettes qui mélangent les truffes magiques avec divers ingrédients.

On peut citer par exemple le lemon tek. Cette préparation a la réputation d’offrir une expérience plus concentrée dans le temps, en raccourcissant l’étape de la digestion. L’idée du lemon tek est d’utiliser les acides du jus de citron pour commencer à dégrader le champignon broyé. De cette manière, quand la psilocybine arrive dans l’estomac, elle est déjà disponible pour passer dans le sang. C’est ce qu’on appelle la biodisponibilité.

Certaines personnes expliquent que l’effet du lemon tek est donc plus rapide et plus important mais, à ce jour, rien n’a été démontré.

Organiser un voyage psychédélique

Pour organiser un voyage psychédélique aux Pays-Bas, il faut choisir le moment opportun. Réservez un logement avant de quitter votre pays de résidence. Choisissez un emplacement calme et confortable. Pour la dégustation, préférez un moment où vous n’êtes ni trop fatigué, ni trop stressé et où vous n’avez aucun impératif le lendemain. Trouvez des truffes auprès d’un fournisseur reconnu et légal, revendeur ou retraite, ainsi qu’une personne de confiance pour vous assister le temps de l’expérience. Hydratez-vous avant de commencer et ne prenez pas la voiture dans les heures qui suivent.

Psilocybin truffles in a bowl

Profitez d'une expérience psilocybine 100% légale aux Pays-Bas

Préparation et retraite en français

Une retraite psychédélique conçue pour offrir les meilleurs résultats : petits groupes, préparation en face à face, facilitateurs, intégration mensuelle pendant un an & un lieu extraordinaire !

Découvrir

FAQs sur les truffes magiques

Les truffes de psilocybine sont-elles légales ?

Dans de nombreux pays, les truffes contenant de la psilocybine ne sont pas autorisées et sont considérées comme des drogues illégales. Cependant, certains pays ont autorisé ou décriminalisé la possession et la consommation de truffes magiques, comme les Pays-Bas et l’Espagne.

Pourquoi les champignons de psilocybine sont-ils illégaux aux Pays-Bas alors que les truffes non ?

Aux Pays-Bas, les champignons contenant de la psilocybine ont été interdits en 2008 mais les truffes contenant de la psilocybine y sont toujours légales à la vente comme à la consommation. Cette différence de traitement s’explique par le fait que la loi néerlandaise les considère comme des formes “inférieures” des champignons magiques, car elles sont produites sous terre et sont souvent moins puissantes.

Les truffes magiques sont-elles légales aux USA ?

Non, les truffes magiques sont actuellement illégales aux États-Unis au niveau fédéral.

En revanche, certains États ont adopté des lois permettant l’utilisation médicale ou récréative. Par exemple, l’Oregon a récemment décriminalisé la possession de petites quantités de drogues illégales, dont la psilocybine, pour un usage personnel.

Mais attention, vérifiez toujours la législation sur des sites gouvernementaux avant de vous procurer des substances de ce type.

Les truffes magiques sont-elles dangereuses ?

Les truffes magiques ne sont pas considérées comme dangereuses et ne provoquent pas d’addiction. Mais leur nature impose une certaine prudence : la provenance, la qualité et la variété sont à prendre en considération. Mal dosées, elles peuvent perturber le consommateur et lui faire vivre une expérience désagréable.

Afin d’éviter de devenir un danger pour les autres, l’usage de telles substances doit se faire de manière responsable. Il faut éviter les activités sportives ou à risques ainsi que la conduite pendant toute la durée du voyage psychédélique.

Comment manger des truffes magiques à Amsterdam

L’ingestion de truffes magiques est légale aux Pays-Bas. Il n’y a donc pas de restriction pour une consommation dans un environnement privé (hôtel, appartement). Elles peuvent être dégustées crues ou sous forme de thé, après avoir infusé pendant 20 minutes dans l’eau chaude (80°C).

Pour consommer des truffes magiques à Amsterdam, il est recommandé de commencer avec une petite dose pour évaluer la tolérance et l’effet des truffes magiques. Lors de l’expérience, la présence d’une personne sobre et de confiance est importante pour assurer la sécurité et la prévention d’accidents.

Est-ce que les truffes peuvent rendre malade ?

Oui, il est possible de se sentir malade après avoir consommé des truffes magiques, notamment en raison des effets sur l’estomac et le système digestif.

Dans certains cas, les truffes magiques peuvent entraîner des effets secondaires : nausées, vomissements, anxiété, hallucinations ou confusion mentale. Ces effets sont généralement temporaires et disparaissent une fois que l’action de la psilocybine se dissipe.

Chez les personnes souffrant de troubles mentaux, les truffes peuvent également déclencher des épisodes de psychose ou de paranoïa. 

Acheter des truffes magiques en ligne est-il légal ?

Oui et non… La réponse dépend du pays où vous commandez et où vous consommez. L’achat de truffes magiques en ligne est souvent illégal, comme en France, en Suisse ou en Allemagne.

Aux Pays-Bas, l’achat de truffes magiques dans un smartshop en ligne est légal et réglementé, mais cela ne signifie pas que vous pouvez librement les ramener dans votre pays d’origine si la possession y est proscrite.

Comment sécher des truffes magiques ?

Pour sécher des truffes de psilocybine, c’est assez simple ! Une fois les truffes récoltées et lavées, coupez les en petits morceaux avec un couteau propre pour éviter tout risque de contamination.

Ensuite, étalez-les sur un plateau recouvert de papier sulfurisé. Assurez-vous que les morceaux de truffes sont bien espacés pour permettre une circulation d’air adéquate.

Enfin, placez le plateau dans un endroit chaud et sec en évitant la lumière directe du soleil qui peut abîmer les champignons. Retournez tous les jours les morceaux de truffes pour optimiser le séchage. Lorsque qu’ils sont bien secs, environ une semaine après le début du processus, placez les dans un récipient parfaitement hermétique, à l’abri de la lumière. Si vous souhaitez accélérer le processus de séchage, vous pouvez placer un déshumidificateur d’air à proximité.

Par Tangerine Retreat.